allbirthdaycanadianacommemorativegiftholidayslunarmoins_de_50MONEY BACKGUARANTEE100%REMBOURSEMENT GARANTI100%newbornpopsportssubssubssubssubssubssubssubssubssubssubstraditionalunder_50wedding
Les retours sont GRATUITS (Canada seulement)

Le mythe et l’exploit : Pourquoi l’Avro Arrow continue-t-il de fasciner les Canadiens?

Cinquante ans après le premier vol motorisé de l’histoire du Canada, le « petit pays avec un grand potentiel » construit un intercepteur supersonique qui vole plus haut et plus vite que tout autre avion de l’époque. À ce jour, l’Avro Canada CF-105 Arrow (l’Arrow) demeure un symbole inspirant de l’ingéniosité et du savoir-faire qui caractérisent le pays.

L’histoire de l’abandon du projet, quant à elle, en est une d’intrigue et d’exagération qui continue de fasciner les Canadiens. Qu’on soit passionné d’aviation ou non, on ne peut qu’être captivé par le récit de l’avion canadien le plus célèbre.

L’Arrow prend son envol

En 1953, l’entreprise Avro Canada Ltd reçoit le mandat de concevoir un intercepteur supersonique pour renforcer la défense aérienne de l’Amérique du Nord pendant la Guerre froide. Elle amorce la production à Malton, en Ontario. Quatre ans plus tard, le premier Arrow, immatriculé RL-201, est dévoilé en grande pompe.

Après un vol inaugural réussi en 1958, le constructeur crée quatre autres prototypes ainsi que l’Arrow Mk. 2. Le chasseur bimoteur aux ailes en delta est qualifié de triomphe technologique : il s’agit du premier avion de série à être muni de commandes de vol électriques, sans compter que le nouveau turboréacteur PS-13 Iroquois lui aurait permis d’atteindre des vitesses bisoniques, c’est-à-dire qui dépassent deux fois la vitesse du son.

Une nouvelle ère éclipse l’Arrow

Au début 1959, le gouvernement canadien annule le projet en raison de la hausse des coûts et de l’avènement de l’ère du missile. Le premier ministre Diefenbaker en fait l’annonce :

« Malheureusement, ces réalisations exceptionnelles ont été éclipsées par les événements… La menace du bombardier contre lequel le CF-105 était censé nous défendre a diminué… Les agresseurs potentiels semblent plus portés à cibler leurs efforts sur le développement de missiles. »

Le ministère de la Défense nationale ordonne la destruction de tous les prototypes, modèles, plans et équipements liés à l’Arrow. Dans le contexte de la Guerre froide, il s’agit d’un enjeu de sécurité nationale. 

Cliquez ici pour voir un diaporama racontant l’histoire de l’Arrow en détail, conçu par le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. 

La légende se poursuit

L’Arrow a frappé l’imagination de la population canadienne comme nul autre projet auparavant. La possibilité qu’un pays comme le Canada puisse concevoir ce type de technologie futuriste a suscité un engouement et une fierté collective. Ces sentiments sont toujours bien vivants 60 ans plus tard.

Bien que de nombreux vestiges de l’Arrow aient été détruits, certains musées canadiens possèdent des artefacts liés au programme. Le plus gros vestige connu, le nez du RL-206, est actuellement exposé au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. Des théories du complot selon lesquelles il existerait un appareil intact circulent encore au pays. Certains croient fermement que le RL-202 se serait envolé avant qu’on ait pu le démanteler.

Ce mystère a inspiré nombre d’émissions de télévision, de documentaires, de livres et même de pièces de collection qui rendent hommage aux innovateurs derrière l’Arrow et examinent l’histoire mouvementée du plus célèbre avion canadien.

Procurez-vous une parcelle de l’histoire de l’aviation canadienne, sous la forme d’une nouvelle pièce célébrant l’Avro Arrow!
 



Sources
https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/avro-arrow
https://artsandculture.google.com/exhibit/canada%E2%80%99s-jet-age-dream-the-avro-arrow-canada-aviation-and-space-museum/5gKi1ZCGfwg4IQ?hl=fr

  • SHARE :

L’inauguration d’un emblème : le Bluenose, il y a 100 ans

L’inauguration d’un emblème : le Bluenose, il y a 100 ans

Imaginez la frénésie entourant la mise à l’eau du Bluenose fraîchement construit! Il y a 100 ans, plus précisément le 26 mars 1921, on inaugurait officiellement ce navire à Lunenburg (Nouvelle-Écosse) devant une foule en liesse.

Un anniversaire royal, les portraits d’une vie

Un anniversaire royal, les portraits d’une vie

Le 21 avril 2021, Sa Majesté la reine Elizabeth II deviendra le premier monarque britannique à atteindre l’âge de 95 ans. Il s’agit d’un autre jalon historique dans une vie déjà marquée par de nombreux grands moments et accomplissements exceptionnels. Pour l’occasion, nous lançons de nouvelles pièces, notamment une pièce représentant un diadème ainsi que l’ensemble Célébration royale.

Redécouvrez l’emblème arboricole du Canada

Redécouvrez l’emblème arboricole du Canada

Les Canadiens aiment la feuille d’érable : elle est sur le drapeau national, sur les armoiries, sur les billets de banque et sur de nombreuses pièces. Elle est d’ailleurs connue à travers le monde comme le symbole du Canada et de tout ce qui est canadien. Curieusement, l’arbre dont provient cette feuille n’est devenu un emblème officiel du Canada qu’en 1996.